l’horticulture apporte aussi le développement d’autres activités économiques, comme le commerce des produits, des intrants, le service de transport et de sauvegarde des terres et de maintenance, la partie malienne du fleuve sénégal recèle 70’000 ha inondable, 80% des femmes font du maraîchage: du mil, sorgho, l’arachide, maïs, gombos et patates douces.environnement menacé par les températures de 45 ° et les sols apauvris. 28 communes sont concernées, création d’organisations paysannes et les réunissant en réseau, amélioration de techniques agricoles et commerciales, accès aux microcrédit et l’épargne.   financement de la fondation lord michelham of hellingly. 

Pin It on Pinterest