Qui sont les “caminantes” du Pérou ?  Durant des décennies, le Pérou a connu un des exodes ruraux des plus importants au monde. Cette année, à cause de la pandémie, la tendance s’est inversée. Selon l’Institut des Etudes Péruviennes, presqu’un tiers des Péruviens ont perdu leur emploi depuis le début de la crise du COVID-19. Beaucoup de personnes se sont retrouvées sans emploi, sans possibilité de nourrir leurs familles…

Les “caminantes” (marcheurs en espagnol) sont ceux qui ont pris la décision de revenir vers leurs villages ruraux d’origine (souvent en marchant) dans l’espoir de sortir de la précarité. Dans les banlieues de Lima on peut observer ces familles épuisées marcher avec leurs enfants dans un bras et tenant leur valise de l’autre.

Le temps de la pandémie, les maisons d’accueil de Generación (soutenues par FdnF) ont érigé des tentes pour offrir du repos et des repas à des centaines de “caminantes”.  Ceux-ci y restent le temps de se reposer et de retrouver des forces pour continuer leur voyage jusqu’à leurs villages d’origine.

Aidez-nous à soutenir ces populations les plus précarisées dans le monde en nous faisant un don : https://www.fdnf.org/dons/

Pin It on Pinterest