20 femmes dalits (ou intouchables) extrêmement pauvres du district indien de Cuddapah, dans l’Andhra Pradesh, vont enfin avoir une lueur d’espoir dans leur vie misérable : chacune d’entre ELLES obtiendra un petit prêt de INR 25’000.-, soit environ CHF 300.- pour acheter une vache laitière, à condition de préparer un petit abri pour cette dernière.

Chaque vache pourra produire 3 à 5 litres de lait par jour, vendus INR 40.-/litre, et donner un revenu maximum de INR 5’500.- par mois à sa propriétaire. En remboursant ce prêt sur une année, à raison de INR 2’140.-/mois, il restera INR 3’500.- par mois, dont une petite partie permettra de payer la nourriture de la vache. En remboursant le prêt, ces femmes permettront à un autre groupe de 20  femmes d’obtenir à leur tour un prêt pour acheter chacune une vache.

Ce petit projet permet à ces villageoises de devenir non seulement entrepreneuses mais aussi de valoriser leur place dans la société dalit et d’apporter un peu d’argent à la famille.

Ce petit projet merveilleux de simplicité a suscité l’intérêt de plusieurs donateurs parmi lesquels la commune de Montreux, la Fondation Demaurex et un groupe de 6 dames de Bussigny qui font régulièrement la piste Vita. Ces dernières se sont cotisées pour payer une vache qu’elles appelleront VITA. Quel superbe élan de solidarité en faveur de ces pauvres parmi les pauvres si heureuses de posséder simplement une vache et d’entrevoir enfin un avenir meilleur.

Pin It on Pinterest